David Joly, Rédacteur scientifique HES-SO, www.hes-so.ch

 

La mise en place d’une politique énergétique communale durable et efficiente a jusqu’à présent essentiellement reposé sur une base volontaire. Avec la stratégie énergétique 2050 de la Confédération, acceptée le 21 mai 2017 en votation populaire, elle deviendra davantage contraignante.

Pour accompagner et soutenir les communes vers leur transition énergétique et leur numérisation, l’Institut Informatique de gestion de la HES-SO Valais-Wallis a développé les instruments HotMaps et EnergyView, ainsi que l’eGov Innovation Center. La révision de la loi fédérale sur l’énergie vise à réduire la consommation d’énergie, à améliorer l’efficacité énergétique et à promouvoir les énergies renouvelables. C’est également l’objectif du projet de recherche international HotMaps, auquel est associée la HES-SO Valais-Wallis aux côtés d’institutions de dix pays européens.

Ensemble de méthodes

HotMaps consiste en une boîte à outils qui rassemble, développe et teste un ensemble de méthodes permettant l’établissement d’une cartographie et d’une planification énergétique territoriale pour le chauffage à distance et le refroidissement. Sept aires urbaines, parmi lesquelles les villes de Genève et Francfort, jouent le rôle de pilotes. Chauffage à distance et refroidissement représentent pour chacune des villes une part variable de leur politique énergétique. HotMaps permet d’établir la pertinence d’une extension du réseau dans certaines zones ou encourage au contraire à rechercher des alternatives dans d’autres. Les attentes des aires pilotes varient de cas en cas. Genève table ainsi sur la boîte à outils pour l’aider à atteindre son objectif déjà planifié de 100% d’énergie renouvelable en 2050, alors que Bistrita, en Roumanie, désire prendre les bonnes décisions lors de la révision de sa planification désuète.

Expériences partagées

L’objectif du projet est surtout d’inciter d’autres aires territoriales à faire le pas en profitant de l’expérience de leurs homologues. HotMaps est applicable sur tous les territoires européens à l’échelle régionale, nationale, mais également locale, convient Antoine Widmer, responsable du projet HotMaps à la HES-SO Valais-Wallis: «Le technopole de Sierre, par exemple, utilise l’eau du Rhône pour se refroidir. Certaines localités en aval du fleuve, qui n’ont pas recours à cette technique, pourraient s’en inspirer». La boîte à outils sera disponible en libre accès en 2019. «Le projet étant voulu Open Source par l’Union européenne, l’idée est que les autorités intéressées s’y investissent et assurent ainsi sa pérennité», observe le responsable du projet.

Aide à la décision

A l’échelle communale, un autre outil de l’Institut Informatique de gestion de la HES-SO Valais-Wallis aide les autorités à prendre les bonnes décisions en matière d’économie d’énergie. EnergyView est un tableau de bord qui présente de manière claire et compréhensible l’utilisation des différentes énergies (électricité, gaz, carburants, etc.) dans les infrastructures communales. Le tableau de bord utilise les données, jusqu’à présent non exploitées, de la comptabilité communale, et présente les consommations énergétiques avec une double lecture en CHF et en kWh. En identifiant facilement et à moindre coût les gros consommateurs, EnergyView permet aux autorités d’agir en toute connaissance de cause sur les bâtiments et infrastructures communales, de cibler les audits énergétiques à mener ou de confirmer le bien-fondé ou la priorité d’une rénovation à entamer.

Pistes de réflexion

Soutenu par l’Office fédéral de l’Energie, EnergyView a subi une première phase test en 2014 auprès de douze communes valaisannes. «Lors des premières rencontres, nous n’avions comme support qu’une page A4 à présenter. Mais en dix minutes, les représentants des communes avaient saisi l’enjeu et élaboraient déjà des pistes de réflexion», observe Arnaud Zufferey, responsable d’EnergyView à la HES-SO Valais-Wallis. Ce sont les communes elles-mêmes qui ont formulé le vœu de disposer d’un tel instrument. Ce principe bottom-up, garant de l’efficacité et soucieux de l’expérience utilisateur, demeure dans la deuxième phase du projet.

Solutions logicielles

EnergyView intègre désormais un suivi des décisions dans une boucle d’amélioration continue inspirée de la norme de management de l’énergie ISO 50’001. Le déploiement de la plateforme dans 50 communes pilotes est prévu pour septembre 2017. La planification d’une politique énergétique communale efficiente passe aujourd’hui par des solutions logicielles ainsi que l’exploitation de données encore non exploitées ou sous-exploitées. Ce Data Mining encourage les communes à accélérer leur processus de numérisation pour atteindre les buts escomptés. Pour les conseiller dans leur transformation digitale, la HES-SO Valais-Wallis a mis sur pied l’eGov Innovation Center, un centre de compétence en cyberadministration. L’eGov Innovation Center accompagne les administrations publiques désireuses de moderniser leur fonctionnement dans une perspective d’efficacité, tant en coûts qu’en résultats. 

www.energyview.ch
www.hotmaps-project.eu
www.egovinnovation.ch